La Florence Sacree

(0)

Description

Les Basiliques de Florence, lieux où la spiritualité et le désir de promotion sociale des familles les plus influentes de la ville ont donné vie à des chefs-d’oeuvre artistiques d’une valeur inestimable.

Le tour peut être jumelé avec la visite « A la découverte de Florence ».

 Santa Croce

La Basilique de Santa Croce doit sa célébrité aux fresques de Giotto, précurseur de la Renaissance et fondateur de “ l’ école florentine “ ainsi qu’à de nombreuses autres oeuvres de Donatello, Vasari, Bronzino qui ont par la suite enrichi cette magnifique église médiévale. De plus Santa Croce est considérée comme le mausolée des italiens illustres puisque des personnages comme Michel-Ange, Galileo Galilei, Niccolò Machiavel, Gioacchino Rossini y sont enterrés. Dans le cloître, un des chefs-d’oeuvre de Brunelleschi datant de la Renaissance, se trouve la Cappella dei Pazzi.

 Santa Maria Novella

L’église a été fondée par les frères dominicains au XIII siècle et possède une des plus belles façades de la Renaissance. A l’intérieur de la sobre basilique gothique vous remarquerez l’émouvant Crucifix de Giotto, la « Trinité »de Masaccio considérée comme le prototype de la fresque en perspective de la Renaissance, la Chapelle Tornabuoni peinte par Domenico Ghirlandaio, exemple admirable de la façon dont les familles de l’époque utilisaient l’art dans un but de propagande personnelle. Une vraie photographie de la société florentine du XVI siècle!

 Santa Trinità

Fondée au XI siècle l’église témoigne des nombreux changements subis au cours des siècles. A l’intérieur, parmi les sculptures admirables et les retables, vous découvrirez les merveilleuses fresques de la Chapelle Sassetti entièrement décorée par Domenico Ghirlandaio, le maître de Michel-Ange.

 Santo Spirito

En traversant l’Arno vous vous trouverez immergés dans l’atmosphère d’un des quartiers les plus authentiques de la ville, l’Oltrarno, grouillant d’artisans, de petits cafés et d’anciens restaurants. C’est ici que Brunelleschi nous a laissé sa dernière oeuvre : la Basilique de Santo Spirito datant de la Renaissance avec ses 38 chapelles ayant appartenu aux riches familles de l’époque.

Vous apprécierez les retables et les peintures commandées par l’église, toujours à leur place, ainsi que le Crucifix en bois sculpté par le jeune Michel-Ange et qui se trouve dans la sacristie de l’église.